Descartes et Spinoza

Entre rupture et continuité
Auteur(s): 
François-Xavier de Peretti, dir.
Date de parution: 
2022 trimestre 3
Résumé: 

Spinoza s’est formé à la philosophie en choisissant d’étudier l’œuvre de Descartes. Toutefois, l’originalité et la puissance de la pensée de l’auteur de l’Éthique a tendance à faire oublier le terreau des thèses cartésiennes auxquelles il s’est confronté pour forger son système. Aucune pensée ne s’élaborant sua sponte mais en s’inscrivant dans une histoire dans laquelle elle vient prendre place par un jeu complexe de renvois, de continuations, d’oppositions, de révisions ou de ruptures, il nous a paru utile, pour ne pas dire nécessaire, de remettre la pensée de Spinoza dans cette perspective et de mesurer ce qu’elle doit ou ne doit pas à Descartes, ce qu’elle conserve, rejette ou développe de l’héritage cartésien. Jusqu’où convient-il de soutenir à bon droit que Spinoza tourne le dos à Descartes ? L’inspiration de la pensée de Spinoza est-elle étrangère au cartésianisme qui se limiterait à lui fournir les concepts utiles à son expression ? ou, à l’inverse, ne peut-elle pas être considérée, sous certains aspects, comme le fruit d’une longue méditation de thèses soutenues par Descartes dont Spinoza serait, au terme d’un long travail de polissage de la doctrine, moins le dissident que le continuateur ? Sous la diversité des approches proposées, ontologiques, métaphysiques, épistémologiques, anthropologiques, morales, politiques, ce volume s’efforce d’éclairer à partir de cette question un des moments les plus riches de l’histoire de la philosophie moderne.

ISBN: 
9791032004050
Nombre de pages: 
150
18,00 €