Entre politique, éthique et esthétique

Interroger la mémoire en Amérique latine, 1980 à nos jours
Auteur(s): 
Julie Marchio, Pierre Lopez, dir.
Date de parution: 
2021 trimestre 1
Résumé: 

Le présent numéro des Cahiers d’Études Romanes s’inscrit dans la recherche de l’axe 4 « Mémoire, Mémoires » du CAER qui a pour objet d’interroger le « boom mémoriel » que connaissent les sociétés latino-américaines depuis les années 1980. De fait, celles-ci, tout comme l’ensemble du monde, se caractérisent par une omniprésence de la mémoire qui alimente les discours à la fois politiques, sociaux et culturels. Plusieurs facteurs ont été avancés afin d’expliquer ce rapport souvent pathologique au passé. D’une part, les différentes vagues de démocratisation après les « années de plomb » marquées par les dictatures ont mis en lumière la nécessité d’un devoir de mémoire comme garde-fou contre le retour de la barbarie. D’autre part, face à la sensation d’accélération de l’histoire – due à la révolution des moyens de communication et à la globalisation donnant lieu à une disparition progressive des traditions locales –, le recours obsessionnel à la mémoire apparaît comme un moyen de renouer avec un passé et une identité qui semblent en fuite permanente. De fait, la question de la mémoire historique ou « des mémoires » considérées comme ancestrales par certaines communautés indiennes, est devenue un enjeu social et politique majeur de la (re)construction démocratique des sociétés latino-américaines affectées par le traumatisme de la répression et de la violation des droits de l’Homme qui continue d’habiter le présent.

ISBN: 
9791032002971
Nombre de pages: 
366
15,00 €