L’action collective

Une perspective régulationniste
Auteur(s): 
Jean-Pierre Bréchet
Date de parution: 
2019 trimestre 2
Résumé: 

Le dictionnaire retient que les organisations qui se créent sont le fruit des projets ou des desseins des hommes. Mais cette idée, qui semble frappée d’une certaine évidence, n’a guère suscité de développements dans la sphère académique pour théoriser l’entreprise et plus généralement l’action collective. Si l’on considère qu’il s’agit bien d’un manque, ou si l’on a l’intuition de l’importance du projet collectif pour penser l’action collective, il convient d’en montrer la portée. C’est l’objet de ce livre qui vise à établir que l’action collective naît d’un projet collectif, que ce projet s’exprime par des règles et dans des régulations constitutives de l’acteur collectif lui-même. Cette idée-force est au cœur de la Théorie de la régulation sociale, associée au nom de Jean-Daniel Reynaud dans la sociologie francophone. Pour cette raison, cette théorie, qui intéresse le monde académique aussi bien en sociologie, en économie que dans le domaine du management, constitue l’ancrage théorique du propos d’ensemble. L’action collective comme communauté de projet se comprend comme communauté de règles vécues, communauté d’apprentissage, avec pour enjeu une capacité d’action commune. Un agir projectif est en jeu aussi bien à l’échelle individuelle que collective, celui-ci doit être pleinement intégré dans l’effort de théorisation de l’action.

ISBN: 
9791032002230
Nombre de pages: 
140
14,00 €