L'économie de l'esclavage en Méditerranée médiévale et moderne

Auteur(s): 
Ivan Armenteros-Martínez & Mohamed Ouerfelli, dir.
Date de parution: 
2017 trimestre 1
Résumé: 

L’esclavage en Méditerranée médiévale et moderne a souvent été abordé comme un phénomène résiduel et presque anecdotique. En résumé, on a soutenu que, avant et après l’éclosion de la traite négrière atlantique et son impact sur le Nouveau monde, l’esclavage dans l’espace méditerranéen était limité à l’arrivée d’un nombre relativement réduit d’hommes et de femmes prioritairement employés comme domestiques.
De nouvelles et récentes recherches centrées sur l’espace méditerranéen démontrent que l’esclavage, étroitement dépendant des dynamiques du grand commerce international et des réseaux marchands, répond en premier lieu à une demande en main d’œuvre, normalement liée à un équilibre entre le travail, son coût et la croissance économique d’une aire ou d’une région donnée. Par ailleurs, ces nouvelles approches révèlent aussi que l’esclavage constitue une activité économique largement lucrative qui suscite l’intérêt des grandes compagnies commerciales et des sociétés bancaires.
L’objectif de ce dossier est d’appréhender l’histoire de l’esclavage du point de vue de sa complexité économique, en analysant son impact sur le marché du travail dans les régions ayant fait appel à la main d’œuvre servile, ainsi que son rôle de premier plan dans l’articulation des circuits économiques régionaux et internationaux.

ISBN: 
9791032000939
Nombre de pages: 
200
15,00 €