Le discernement en droit public

Auteur(s): 
Urbain NGAMPIO-OBÉLÉ-BÉLÉ (dir.)
Date de parution: 
2016 trimestre 4
Résumé: 

L’étude sur le concept ou encore la notion de discernement est un exercice
difficile. Le discernement est une notion bien connue en droit pénal. Mais, en
droit public, la notion semble être oubliée. Est-ce par omission ou encore parce
qu’il s’agit d’une notion complexe. Qu’est-ce qu’un discernement ? La notion de
discernement n’a pas encore fait l’objet d’une étude approfondie en droit public.
Or, elle n’est pas exempte de questionnement. En effet, quel rapport entre le droit
public et le discernement ? En d’autres termes, la notion de discernement a-t-elle
une place en droit public ? Que signifie réellement la notion de discernement ?
Peut-on l’étudier sous l’angle de droit public ? Quelles sont les branches de droit
public dans lesquelles, le discernement refait surface ? Le discernement est la
faculté de reconnaître distinctement en faisant un effort des sens ou de l’esprit, ou
de tous ces éléments conjugués. Le discernement doit donc faire appel à différents
modes de raisonnement. Est-il nécessaire pour l’administration, pour le juge ou
encore pour le juriste d’avoir un discernement dans la prise de position ou encore
dans la prise de décision ? Le discernement peut aider l’homme à agir dans le bon
sens. L’homme dispose d’une capacité de discernement. Il doit non seulement
réfléchir sur ses actes, mais aussi et surtout sur ses affirmations. En effet, l’homme
doit discerner, distinguer et apprécier avant de décider ou encore avant de juger.

ISBN: 
9782731410495
Nombre de pages: 
194
15,00 €